🟡1000 heures !🟡



C’est fou ce que j’ai appris 🤗de plus de 1000 heures de coaching individuel et j’ai souvent été surprise de découvrir les sujets cachés du coaching individuel. En voici quelques uns!

🟡 Un coaching, c’est d’abord une demande, l’expression d’un inconfort, ou l’envie d’un future un peu différent.
🟡 C’est souvent partir d’une observation, d’un événement qui se répète, et qu’on ne sait pas comment résoudre. Une tension avec son équipe, une difficulté à prendre du recul.
🟡 Ou un objectif qu’on entrevoit parfois confusément vers un autre ailleurs, mais qu’on ne sait comment atteindre.

🟨 J’ai eu envie de partager avec vous ces sujets qui émergent dans la relation de confiance mutuelle qui s’instaure peu à peu. Des sujets profonds, engageants, transformatifs. 🚀


😮 Le plus surprenant : Booster sa confiance intérieure


Incroyable, cette distance entre l’homme ou la femme parfois très sûr.e d’eux et leur réalité intérieure: une confiance pas toujours vécue au plus profond de soi, une confiance externe en décalage avec une forme d’insécurité intérieure. Lorsque cette demande sous-jacente émerge, c’est un long chemin de conciliation, d’alignement et d’acceptation de soi aussi, avec toutes ses richesses, ses qualités et ses limites.


🙈Le plus évité: la peur du conflit.


Le conflit est un des sujets les plus difficile à aborder pour le ou la coaché.e.
Probablement en lien avec l’image très négative du conflit, dans un monde ou l’injonction de bienveillance prédomine – et trop souvent une compréhension de la bienveillance très partielle et invalidante-. Etre source de conflit ou fuir le conflit génère des émotions difficiles, comme la honte ou la culpabilité, qui sont souvent difficiles à verbaliser d’emblée.
Pourtant le conflit peut aussi être source de confiance…. Un sujet de réflexion que je vous livre.


🤔Le plus controversé : Comment exprimer mon autorité?


L’autorité non plus n’a pas bonne presse à l’heure du participatif, de l’écoute et de l’empathie. Et aussi quand de nouvelles générations revendiquent plus d’indépendance et de l’autonomie dans la décision…
Le questionnement autour de l’autorité vient parfois au détour d’une recherche de performance et de meilleure execution. Pourtant comme leader ou manager, il faut bien savoir manier l’autorité, et trouver la manière pas autoritaire…


🙅‍♀️Celui qui se complait dans le déni : comment gérer mes émotions?


Parfois, quand je prononce le mot émotion, j’ai l’impression d’utiliser un mot inaudible dans un environnement professionnel… personne ne veut parler de ses propres émotions. Et pourtant, nos émotions nous relient aux autres, les exprimer permet d’être lisible, clair, les lire nous permet de tenir compte de l’état de l’autre dans notre communication. En parler permet d’avancer dans la maitrise ou l’utilisation des emotions difficiles comme la frustration ou la colère 😡.


😇Et l’ indispensable : trouver son propre style de leadership


Dans un environnement où l’imagerie dominante critique les manageurs (pourtant très importants pour l’entreprise et les collaborateurs) et valorise les leaders (mais c’est quoi être leader?), on est parfois perdu entre les différents styles de leadership, servant, authentique, collaboratif, visionnaire, … se sortir des carcans et réfléchir sur son propre style est une quête passionnante.


Et vous, c’est quoi votre sujet caché? 🙈🙉🙊

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre newsletter afin de rejoindre notre communauté et recevoir du contenu correspondant à vos attentes.

Votre demande d'abonnement a été enregistrée. Vous devez vérifier votre boite mail pour confirmer votre abonnement.