prendre soin de soin pour être bien

Prendre soin de soi en temps de crise.


Oh comme cette crise qui n’en finit pas nous challenge ! Comme elle nous apprend, nous façonne, nous fait évoluer !
Pendant ces moments de crise, prendre soin de soi est tout aussi crucial qu’en temps habituel. Pourquoi donc, parlerai-je de prendre soin de soi dans un contexte professionnel ? Parce que nous sommes l’instrument de notre leadership. Alors, comme un artisan expert, prenons soin de notre instrument, prenons soin de nous.


Voici donc 5 idées simples et réalisables pour prendre soin de soi en temps de crise.


1.Réfléchir à soi


Beaucoup d’entre nous ne sont pas très à l’aise avec l’idée de réfléchir à soi. Une fois que l’on a eu le courage de s’inscrire dans une démarche de coaching individuel, on comprend vite l‘immense bénéfice de réfléchir à soi, pour soi et pour les autres autour de soi.
Notre premier point, c’est donc de réfléchir à soi, sur soi. Oser se poser des questions comme « Comment je me sens maintenant ? », « Qu’est-ce que je ressens ? » « De quoi aurais-je besoin pour me sentir mieux, plus confortable ? » Et oser prendre le temps de se répondre, d’écouter sa propre réponse.
Lorsque ce moment de réflexion est activé, vous pouvez aborder des sujets importants pour vous : « A quelles alertes dois-je être vigilant.e ? », « Quelles actions pourrais-je mettre en œuvre pour être plus relax ? », « Quel rituel m’aiderait à me sentir mieux ? »


2.Rattraper le temps


Souvent courir après le temps est un facteur important de stress. Vous avez beaucoup d’incertitudes à gérer. Vous pourriez vous affranchir un peu de la contrainte de temps et faire de la place pour votre agenda pour ce qui est vraiment important pour vous. Voici quelques exemples,
Se lever 30 minutes plus tôt pour avoir le temps de prendre un petit déjeuner assis, en famill,e avant de partir, pour méditer un peu ou pour savourer votre thé en lisant le journal.
Trouver 15 minutes dans votre agenda de la journée pour sortir prendre l’air, faire le tour du pâté de maison sans être pendu au téléphone.
Ou encore inscrire dans votre agenda professionnel le cours de boxe ou l’heure de jogging indispensable à votre équilibre.


3. Apprendre à se recentrer


Dans les moments de fatigue, de stress, lorsque ce sentiment de trop-plein nous assaille, quelques techniques simples peuvent aider à se recentrer et à décompresser.
Vous connaissez surement la respiration profonde : s’assoir le dos droit et les pieds bien à plat au sol, fermer les yeux, respirer profondément en gonflant la poitrine et le ventre, faire descendre la respiration le plus bas possible dans son corps, puis souffler doucement, recommencer trois fois. Ouvrir les yeux. Sourire.

Utilisez votre intelligence positive


Une autre technique, inspirée de la Positive Intelligence, consiste à se concentrer sur une sensation pendant 2 minutes. Par exemple, frotter très doucement la pulpe du pouce et celle de l’index et se concentrer intensément sur cette sensation, jusqu’à sentir les détails de votre empreinte digitale. Si votre attention dérive, la ramener très gentiment sur son point de concentration. Après deux minutes, le calme intérieur est revenu.
Une troisième possibilité, lorsque l’ampleur de la tâche crée de l’anxiété, est de découper cette tâche en petites étapes, à réaliser l’une après l’autre.
Vous avez surement vos propres techniques, c’est le moment de les réactiver.


4. Faire le choix de soi


Oh là, je vois déjà l’expression de votre visage ! Comment, lorsque l’on est un leader responsable, peut-on penser à faire le choix de soi ? Il ne s’agit pas de prendre des décisions égoïstes ; plutôt d’identifier et d’exprimer ses propres besoins, voire de les satisfaire pour pouvoir se rendre disponible aux autres. Un point essentiel auquel nous aide notre intelligence émotionnelle.
Rappelez-vous les consignes de sécurité dans l’avion : « En cas de dépressurisation de l’appareil, attrapez et sécurisez votre propre masque à oxygène avant d’aider les autres ». Il s’agit bien de cela, de trouver un équilibre durable entre ses propres besoins, sa propre forme et le travail à accomplir.


5. Réseauter.


La relation aux autres est une excellente source d’énergie et de divergence, et pas seulement pour les extravertis.
Dans les moments de crise, nous avons aussi besoin de penser autrement, d’ouvrir nos perspectives, de sentir les tendances et de garder du lien social.
Continuer, malgré la crise et les contraintes qu’elle vous impose, à rencontrer des personnes nouvelles, à entretenir votre réseau vous permettra de vous sentir moins seul, de confronter vos idées, de nourrir votre réflexion. Et ainsi de garder, ou de reprendre, un temps d’avance.


A bientôt, pour de nouvelles inspirations !



Illustration originale de Sacha Schwarz.

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre newsletter afin de rejoindre notre communauté et recevoir du contenu correspondant à vos attentes.

Votre demande d'abonnement a été enregistrée. Vous devez vérifier votre boite mail pour confirmer votre abonnement.